Katerina Giannakopoulou (metteur en scène)

Katerina Giannakopoulou (metteur en scène)

Le premier épisode de la série documentaire “Only Human” présente les histoires émouvantes de réfugiés. Bien que le film soit avant tout un documentaire, nous sommes tombés d’accord sur le fait qu’une représentation artistique touche les spectateurs de manière beaucoup plus directe qu’une simple structure d’interview “libre”. Le documentaire lui-même est la preuve que la création d’œuvres d’art basées sur des expériences et des émotions réelles est cathartique et guérissante. Il est important pour moi que la création du film soutienne le processus de guérison des participants et ne crée pas de situations qui les laisseraient seuls après avoir revécu leurs expériences traumatisantes. En ce sens, le film est à la fois une œuvre artistique et un processus qui implique toutes les personnes impliquées, les participants et les spectateurs.
Only human signifie pour moi : communiquer à travers l’art et la musique comme un langage commun, créer un espace dans lequel nous sommes libres et où les frontières n’existent pas, afin de participer à la construction d’une société ouverte et diversifiée… ensemble.

– Katerina Giannakopoulou (metteur en scène)